Actualités — May 20, 2013

Les filles apprennent ?? se d??fendre

[Avenir du Luxembourg, 11 mai 2013]
Depuis le mois d???octobre, la section de Durbuy de la Jeune Chambre Internationale (J.-C.I) propose des cours de self-d??fense aux jeunes filles de 5e et 6e secondaire fr??quentant les ath??n??es de Marche et Bomal et les instituts libres de Marche et de Barvaux, ainsi que le Cefa de Marloie. Ces cours sont dispens??s ?? raison de deux p??riodes de 50 minutes par classe, en lieu et place du cours de gym habituel. En une ann??e scolaire, ce ne sont pas moins de 1 000 ??l??ves qui ont appris les gestes de base ?? appliquer en cas d???agression. L???id??e? Elle vient de Manon Polet, jeune membre de la section de Durbuy de la J.-C.I et actuellement ??tudiante en droit, qui fut interpell??e par les violences dont furent victimes un certain nombre d?????tudiantes aux alentours des campus de Namur. Elle a donc propos?? ?? la J.-C.I de travailler sur ce projet d???autod??fense, afin que les jeunes filles qui partiront bient??t suivre des ??tudes sup??rieures dans les grandes villes soient pr??tes ?? r??agir si une attaque se pr??sentait. Ce sont des instructeurs b??n??voles qui dispensent ces cours de self-d??fense, ?? l???instar de Serge Robert, qui initie les adolescentes au Aiki jujutsu, une technique venue du Japon : ??La peur face ?? l???agresseur est le premier r??flexe, explique-t-il, or elle ne fait que crisper la personne. Notre but est d???apprendre aux jeunes filles les bonnes r??actions mais aussi de les sensibiliser. Cent minutes, c???est court, mais les filles sont int??ress??es et certaines d??sirent en apprendre davantage, pourquoi pas sous forme de stage? Certaines ont d??j?? v??cu des situations d??sagr??ables et me demandent comment r??agir ?? l???avenir.?? ?? Tout le monde est satisfait ?? ??Au terme de la premi??re ann??e de ce projet, nous allons en analyser les forces et les faiblesses, explique Olivier Mailleux, pr??sident de la section locale de la J.-C.I. Je peux d??j?? dire que tout le monde est satisfait : les formateurs, qui ont ainsi l???occasion de faire conna??tre leur discipline, les ??coles, dont le projet cadre avec leurs objectifs sportifs et les ??l??ves, qui sont contents de l???aspect pr??vention. Nous sommes heureux aussi du projet, qui conna??tra une deuxi??me ??dition, mais cela se fera en concertation avec les moniteurs. Nous sommes ?? la recherche de partenaires institutionnels, car nous finan??ons ces cours sur fonds propre et que notre but ?? la J.-C.I est que nos projets soient remis, apr??s quelques ann??es, ?? d???autres associations ou personnes. Notre philosophie est d???offrir des opportunit??s de d??veloppement aux jeunes en leur donnant la capacit?? de cr??er des engagements positifs.?? L???ASBL, avec un effectif de 200 000 membres ??g??s de 18 ?? 40 ans et r??partis sur 100 pays, compte parmi les projets les plus repr??sentatifs de sa section de Durbuy le Labyrinthe de Barvaux et la patinoire de Durbuy. Sur demande, le projet de self-d??fense pourra ??tre ??tendu aux ??tudiants masculins. En attendant, le prochain rendez-vous de la J.-C.I est fix?? le 26 octobre prochain, ?? Barvaux, pour un concours de Wii sur grand ??cran.
Partager cet article
Donnez
Soutenez notre impact! Les dons financent de nombreux projets nationaux et internationaux contribuant à la formation, au développement et à des changements durables et positifs à travers le monde.